Accueil • La Mairie Compte Rendu

Compte-Rendu

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 14.12.2016

PDFImprimerEnvoyer

Le Conseil Municipal de la commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la Loi, sous la présidence de Monsieur Pascal LAVAUR, Maire.

 Présents: ASNAR. DIOT. BABOULENE. BONNETAT. CORREIA. MAZEYRIE. BOLOS. MITAINE.COMBARIEU-PINTO

Procurations :RICARD. MORÉNAUD. FOURCASSIÉ

Secrétaire de séance: MITAINE Laurent

 

Délibérations :

  • DEMANDE DE SUBVENTION DETR 2017 CRÉATION D’UNCHEMINEMENT ALTERNATIF

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que dans le cadre de la programmation 2017 de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, sont éligibles dans la catégorie Aménagement des espaces publics, travaux d’accessibilité, de sécurité et de créations d’espaces publics. Le projet de cheminement alternatif à la départementale 27 en cours d’étude est donc éligible à ce financement à hauteur de 25 %.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi de la D.E.T.R. 2017 pour la création d’un cheminement alternatif, une voie de communication qui reliera les hameaux entre eux, un réseau maillé qui desservira les pôles publics que sont l’école, la mairie, le multiservices et les équipements sportifs de la commune. Ce cheminement alternatif permettra aux usagers de se déplacer à pied, à bicyclette avec un haut niveau de sécurité et de confort, il sera exclusivement réservé à une circulation non motorisée. Il autorise Monsieur le Maire à déposer la demande de subvention.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:                                     127 730.00                              

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                                                        31 932.50 €

- RÉGION OCCITANIE PYRÉNÉESMÉDITERRANÉE : 30%                   38 319.00 €

-   F.A.P.E.C : 15.65%                                                                 20 000.00 €                                                                                                            

- FONDS PROPRES COMMUNE                                                     37 478.50 €                      

 TOTAL H.T :                                                               127 730.00 €                                              

VOTE : POUR : 12       CONTRE : 1

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

 

  • DEMANDE DE SUBVENTION FAPEC au CONSEIL DEPARTEMENTAL CRÉATION D’UN CHEMINEMENT ALTERNATIF

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que le Fond d’aide aux petits équipements communaux mis en place par le Conseil Départemental du Lot peut intervenir pour financer des aménagement des espaces publics, travaux d’accessibilité, de sécurité et de créations d’espaces publics. Le projet de cheminement alternatif à la départementale 27 en cours d’étude est donc éligible à ce financement.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi du FAPEC pour la création d’un cheminement alternatif, une voie de communication qui reliera les hameaux entre eux, un réseau maillé qui desservira les pôles publics que sont l’école, la mairie, le multiservices et les équipements sportifs de la commune. Ce cheminement alternatif permettra aux usagers de se déplacer à pied, à bicyclette avec un haut niveau de sécurité et de confort, il sera exclusivement réservé à une circulation non motorisée. Il autorise Monsieur le Maire à déposer la demande de subvention.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:                                       127  730.00                                      

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                                                 31 932.50 €

-   RÉGION OCCITANIE PYRÉNÉESMÉDITERRANÉE : 30% :       38 319.00 €

-   F.A.P.E.C :15.65 %                                                          20 000 .00 €                                                                                     

- FONDS PROPRES COMMUNE                                                37 478.50 €                      

 TOTAL H.T :                                                                   127 730.00 €                                             

VOTE : POUR 12   CONTRE 1

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • DEMANDE DE SUBVENTION AUPRÈS DELA RÉGION OCCITANIE PYRÉNÉES-MÉDITÉRRANÉE

CRÉATION D’UN CHEMINEMENT ALTERNATIF

Monsieur le Maire présente le dossier de demande de subvention auprès de la région OCCITANIE PYRÉNÉES MÉDITERRANÉE pour le projet de cheminement alternatif à la départementale 27.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’aide de la Région pour la création du cheminement alternatif, une voie de communication qui reliera les hameaux entre eux, un réseau maillé qui desservira les pôles publics que sont l’école, la mairie, le multiservices et les équipements sportifs de la commune. Ce cheminement alternatif permettra aux usagers de se déplacer à pied, à bicyclette avec un haut niveau de sécurité et de confort, il sera exclusivement réservé à une circulation non motorisée. Parfait pour une équipée en famille, il présentera un fort intérêt paysager et environnement.Une signalétique invitera les utilisateurs à la découverte des petits patrimoines à proximité.

L’assemblée délibérante autorise Monsieur le Maire à déposer la demande de subvention auprès de la Région OCCITANIE PYRÉNÉES MÉDITÉRRANÉE.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:                           127 730.00                                  

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                                31 932.50 €

-   RÉGION OCCITANIE : 30%                             38 319.00 €

-   F.A.P.E.C :15.65 %                                        20 000.00 €                                                                                              

- FONDS PROPRES COMMUNE                             37 478.50 €                      

 TOTAL H.T :                                                127 730.00 €                                

VOTE : POUR 12           CONTRE 1

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • DEMANDE DE SUBVENTION DETR 2017 PRÉSERVATION DU CLOS ET DU COUVERT ÉGLISE DU BOURG

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que dans le cadre de la programmation 2017 de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, sont éligibles dans la catégorie Edifices culturels, préservation du clos et du couvert les travaux que nous envisageons d’engager sur l’église du bourg de Trespoux Rassiels. Il s’agit de refaire dans son intégralité la toiture de l’église, de baisser le niveau de voie située en bordure et de réparer plusieurs parties cassées sur les vitraux du cœur.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi de la D.E.T.R. 2017 pour la préservation du clos et du couvert de l’église du Bourg. Il autorise Monsieur le Maire à déposer la demande de subvention.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:               35 696.67 €                                                            

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                             8 924.16€

-   F.R.I : 25%/                                               8 924.16€

-   P.R.N.P CONSEIL DÉPARTEMENTAL 25%:     8 924.16€                                                                                                                                                    

- FONDS PROPRES COMMUNE :                       8 924.16€                                      

 TOTAL H.T :                                                          35 696.67€                                                                               

   VOTE POUR 13

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

05/DEMANDE DE SUBVENTION FRI 2017 PRÉSERVATION DU CLOS ET DU COUVERT ÉGLISE DU BOURG

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que le Fond Régional D’intervention peut être sollicité pour la préservation du clos et du couvert des édifices religieux. Les travaux que nous envisageons d’engager sur l’église du bourg de Trespoux Rassiels rentrent dans cette catégorie.

Il s’agit de refaire dans son intégralité la toiture de l’église, de baisser le niveau de voie située en bordure pour assainir l’édifice et de réparer plusieurs parties cassées sur les vitraux du cœur.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi du FRI pour la préservation du clos et du couvert de l’église du Bourg et autorise le Maire à demander cette subvention.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:                               35 696.67 €                                                       

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                                      8 924.16€

-   F.R.I : 25%/                                                         8 924.16€

-   P.R.N.P CONSEIL DÉPARTEMENTAL 25%:               8 924.16€                                                                                                                                                    

- FONDS PROPRES COMMUNE :                                  8 924.16€                                      

 TOTAL H.T :                                                          35 696.67€                                                                                                               

VOTE : POUR 12   FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • 6/ DEMANDE DE SUBVENTION CONSEIL DÉPARTEMENTAL PATRIMOINE RURAL NON PROTÉGÉ

PRÉSERVATION DU CLOS ET DU COUVERT ÉGLISE DU BOURG

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que le conseil départemental à travers le PRNP être sollicité pour la préservation du clos et du couvert des édifices religieux. Les travaux que nous envisageons d’engager sur l’église du bourg de Trespoux Rassiels rentrent dans cette catégorie.

Il s’agit de refaire dans son intégralité la toiture de l’église, de baisser le niveau de voie située en bordure pour assainir l’édifice et de réparer plusieurs parties cassées sur les vitraux du cœur.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi du PRNP pour la préservation du clos et du couvert de l’église du Bourg et autorise le Maire à demander cette subvention.

Plan de financement :

Coût total de l’opération H.T:                             35 696.67 €                                                                  

Demandes de subventions :

- D.E.T.R : 25% :                                                     8 924.16€

-   F.R.I : 25%/                                                        8 924.16€

-   P.R.N.P CONSEIL DÉPARTEMENTAL 25%:               8 924.16€                                                                                                                                                    

- FONDS PROPRES COMMUNE :                               8 924.16€                                      

 TOTAL H.T :                                                          35 696.67€                                                                                                                        

VOTE : POUR 13   FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • 7/  Objet : DECISION MODIFICATIVE 01

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide de procéder au virement de crédits suivants sur le Budget Primitif de l’exercice 2016 du Multiservices.

 COMPTES DEPENSES

 
 

Chap.

Compte

NATURE

MONTANT

011

615221

Bâtiments Publics

         + 3726€

 

022

022

Dépenses Imprévues

-1 000€

011

615221

Bâtiments Publics

+ 1 000€

 COMPTES RECETTES                                                                                 

 Chap.

 

Compte

NATURE

MONTANT

77

7718

Autres produits exceptionnels

+ 3 726€

 

 VOTE :   POUR     13                 Pour extrait conforme au registre des délibérations

  • 8/ RAPPORT DE LA C.A.O POUR LA RÉHABILITATION DE LA GRANGE DU BOURNAGUET VALIDATION DU MARCHE PUBLIC

La Commission d' Appel d' Offres communale s'est réunie pour le projet de réhabilitation de la grange du Bournaguetle 05 Décembre 2016 pour l'ouverture des plis et le 12 Décembre 2016 pour l'attribution du marché elle présente le compte rendu au Conseil Municipal afin de désigner les entreprises retenues pour ces travaux, pour un montant total HT de :    87 942.23 € H.T.

 Lot n° 1 : GROS ŒUVRE-TERRASSEMENT-DÉMOLITION :

                Entreprise retenue   : Jérôme BANIDE                                     40 820.30€ H.T                                  

Lot n° 2 :   CHARPENTE BOIS- COUVERTURE- ZINGUERIE :  

                 Entreprise retenue   : SARL ISSALY                                  16 548.70€ H.T

Lot n° 3   MENUISERIES BOIS EXTERIEURES ET INTERIEURES :

               Entreprise retenue   : SARL DELNAUD                                 6 963.09€ H.T

Lot n° 4   PLOMBERIE -SANITAIRE :

                Entreprise retenue   : infructueux

Lot n°5 : ELECTRICITE- CHAUFFAGE:  

                Entreprise retenue   : MARTY BAUDIN                                 10 307.24€ H.T

Lot n° 6 : SOLS SOUPLES                

              Entreprise retenue   : PLASTICS DECORS                              2 206.00€ H.T

Lot n° 7 : PLATRERIE-ISOLATION :

               Entreprise retenue   : PLATRERIE VALERY                           7 798.90€ H.T

Lot n° 8   : PEINTURE- FINITIONS - NETTOYAGE :

               Entreprise retenue   : TEVENART                                            3 098.00€ H.T

         

                                                                                                                       --------------------

soit un total H.T. de travaux de   :                             87 742.23 €                            

arrêté à la somme de : quatre vingt sept mille neuf cent quarante deux euros vint trois centimes.

 Après avoir délibéré le Conseil Municipal valide le rapport de la Commission d'Appel d' Offres et autorise Monsieur le Maire à signer les actes d’engagement avec les entreprises désignées ci-dessus.

VOTE : POUR 12         FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS.

  • 9 /  PRISE EN CHARGE PARTIELLE EXTENSION ERDF AUX CONDAMINES

Monsieur le Maire expose le projet d’urbanisation d’un terrain classé en zone 1 AU sur le secteur des Condamines. Ce projet permettra la création de 15 lots d’environ 1500 M2 chacun. Ce projet nécessite une extension du réseau électrique dont le coût s’élèvera à environ 10000 euros. Monsieur le Maire propose dans le but d’accompagner le développement de l’urbanisme de financer en globalité ces travaux en limitant la dépense à hauteur de 10000 euros et de signer un conventionnement avec l’aménageur afin de récupérer 75% des sommes engagées par tiers lors des trois premières ventes de lots réalisées. Après en avoir délibéré, le conseil municipal autorise Monsieur le Maire à inscrire au budget les sommes nécessaires à la mise en place de cette opération et à signer l’ensemble des conventions nécessaires qui seront déposées chez le notaire en charge des ventes de ces biens. Sont annexées à cette délibération la convention qui sera signée entre la commune de Trespoux-Rassiels, la FDEL et l’aménageur.

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS.

VOTE : POUR 12 CONTRE :1    

  • 10/  NOUVELLE TARIFICATION CANTINE AU 01.01.2017

A partir du 1er janvier 2017, le prix des repas achetés auprès de la Cuisine Centrale de la Communauté d’Agglomération du Grand CAHORS est passé à 3.95 € pour les enfants, à 4.35€ pour les personnes des équipes éducatives et 2€ pour le personnel.

Monsieur le Maire propose d’adopter ces nouveaux tarifs à compter du 1er Janvier 2017 pour la facturation des repas aux utilisateurs du restaurant scolaire de l’école de Trespoux-Rassiels.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide que les nouveaux tarifs des repas seront donc :

4.35€ pour les personnels enseignants et des équipes éducatives.

3.95€ pour les enfants de l’école.

2.00€ pour les personnels communaux.

Il autorise donc le Maire à mettre en place cette nouvelle tarification.

VOTE : POUR 12     FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS.

  • 11  CHOIX ENTREPRISES RÉFECTION TOITURE EGLISE DU BOURG

Monsieur le Maire présente le dossier relatif à la réfection de la toiture de l’église du Bourg. Après plusieurs interventions de différentes entreprises sur cette toiture il apparaissait nécessaire de reprendre ce toit dans sa totalité. Une consultation a été lancée auprès de 3 entreprises, la meilleure proposition tant sur le plan technique que sur le prix provenait de l’entreprise MOURGUES.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide d’attribuer les travaux à l’entreprise MOURGUES Claude dont le montant s’élève à 30 469.94 € H.T.

VOTE : POUR 13     FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS.

  • Informations – Projets décisions :
  • Maison des services premières rencontres

Fabien RAVAUX Architecte doit effectuer une visite dans l’appartement actuel afin d’établir les plans de ré aménagement du lieu. Des prises de contacts se font actuellement auprès d’infirmières, sophrologue, kinésithérapeute.

           L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h 00

 

Le Maire                                                                            Le Secrétaire de séance

Pascal LAVAUR                                                                Laurent MITAINE                              

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18.10.2016

PDFImprimerEnvoyer

Le Conseil Municipal de la commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la Loi, sous la présidence de Monsieur Pascal LAVAUR, Maire.

 Présents: DIOT. RICARD. BABOULENE. BONNETAT. MAZEYRIE. MORÉNAUD. BOLOS. MITAINE

Absents : CORREIA

Procurations :.. ASNAR. FOURCASSIÉ.COMBARIEU-PINTO

Secrétaire de séance: BOLOS Guillaume

Délibérations

1/DECISION MODIFICATIVE BUDGET PRIMITIF DE LA COMMUNE

 Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide de procéder au virement de crédits suivants sur le Budget Primitif de l’exercice 2016 de la Commune.

COMPTES DEPENSES

 

Chap.

Compte

NATURE

MONTANT

65

6553

Service Incendie

-    33   343.00€

 

014

73921

Attribution de Compensation

+   33 343.00€

022

022

Dépenses Imprévues

-          10 000.00€

011

61523

Entretien de voies et réseaux

           +   10 000.00€

 VOTE : POUR 12

FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS

 

2/VOIE COMMUNALE VC1 DANS LE DOMAINE PUBLIC DE LA COMMUNE - DÉCLASSEMENT DÉLAISSÉ DE LA VC1DOMAINE PRIVÉ DELA COMMUNE

M. le Maire rappelle que lors de la séance du 1er septembre 2015 le Conseil municipal a approuvé le principe de déplacement du carrefour de la voie communale 1 avec la route départementale n° 27 à des fins de sécurisation. Ces réaménagements se traduisent par :

-       l’acquisition foncière auprès des Consorts ORAIN et de Mme COMBARIEU-PINTO de la surface nécessaire à la création d’une portion de voie nouvelle,

Les travaux de création de la voie nouvelle ont été réalisés ainsi que les documents d’arpentages afin de procéder aux transferts de domanialité.

M. le Maire indique qu’il convient à présent de se prononcer sur :

-       le classement dans le réseau de la voirie communale de la nouvelle section de la VC 1, d’une longueur d’environ 120 mètres (450 m2) ;

-       sur la désaffectation et de déclassement de la section délaissée de la VC 1, d’une surface totale de 137 m² et sur l’intégration dans le domaine privé de la Commune.

Le Conseil Municipal, après discussion, à l’unanimité, décide :

-       de prononcer le classement dans le réseau de voirie communale de la nouvelle section de VC 1, destinée à intégrer le domaine public communal, tel que matérialisé en rouge sur le plan en annexe ;

-       de prononcer la désaffectation et le déclassement dans le domaine privé de la commune de la section délaissée de la VC 1, tel que matérialisé en bleu sur le plan en annexe.

Monsieur le Maire expose que par actes notariés en date du 08 avril 2016, Mme COMBARIEU-PINTO a vendu 245 m2 nécessaires au prix de 2450€ (deux mille quatre cents cinquante euros) les Consorts ORAIN ont cédé à titre gratuit 207 m2.Il est proposé d’attribuer la propriété privée communale cadastrée section C ancienne partie du VC1 en bleu sur le plan aux Consorts ORAIN en échange de la surface cédée pour la création de la nouvelle voie.

Le Conseil Municipal après en avoir délibéré décide de transférer la propriété de cette parcelle aux Consorts ORAIN et donne pouvoir à Monsieur le Maire pour signer tous actes et documents afférents à ces affaires.

VOTE : 12

FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS

 

3/ Réaménagement de 2 prêts auprès du Crédit Agricole

Monsieur le maire donne connaissance au conseil municipal d’un projet de réaménagement de prêts à taux fixe du Crédit agricole.

Après avoir entendu les explications du Maire, le Conseil municipal vote les mesures suivantes :

Prêt N° 20002655826

Taux : 4.79 % Capital Restant Dû = 35 705 €, durée résiduelle : 132 mois,

Echéance : 7 066 €

Nouveau taux : 1.20 %, nouvelle échéance : 5 827 €, Gain : 26 818 €

Frais : 450 €

Prêt N° 220010140122

Taux : 4.20 % Capital Restant Dû = 84 610 €, durée résiduelle : 144 mois,

Echéance : 9 120 €

Nouveau taux : 1.20 %, nouvelle échéance 7 612 €, Gain : 7 193 €

Frais : 450 €

Et prend l’engagement pendant toute la durée du prêt de créer et de mettre en recouvrement, en tant que de besoin, les impositions nécessaires pour assurer le paiement desdites échéances.

Le conseil municipal confère, en tant que de besoin, toutes délégations utiles à Monsieur le maire pour la réalisation de l’emprunt, la signature du contrat de prêt à passer avec l’établissement prêteur et l’acceptation de toutes les conditions de remboursement qui y sont insérées.

VOTE : 12

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

4/ REMBOURSEMENT ANTICIPÉ D'UN PRÊT DE 199 296.87€ EN CONTRACTANT UN PRÊT DE 300 000€ à 0.90%

Monsieur le Maire propose de prioriser trois investissements structurants pour la collectivité.

-          La requalification de certains espaces publics et la réalisation d’un cheminement doux

-          La création d’une salle communale au Bournaguet

-          L’enfouissement des réseaux pour une partie des zones urbaines.

Compte tenu des capacités de financement actuelles, des projections des recettes pour les 2 exercices suivants et de l’opportunité de contracter des prêts à un taux historiquement bas, M. le maire donne connaissance au conseil municipal d’un projet de remboursement par anticipation du prêt N° 90010650992 pour un montant restant dû de   199 296.87€. Le taux actuel de ce prêt est de 2% /an, il sera soldé grâce à la réalisation d’un prêt moyen et long terme de 300 000€ durée 180 mois au taux de 0,90%. Le différentiel soit 100 703.13€ permettra de financer les travaux énoncés ci-dessus.

Le conseil municipal, après avoir délibéré, décide de demander à la Caisse Régionale de Crédit Agricole NORD MIDI PYRENEES l’attribution des prêts suivants :

                        Type :                         Moyen Long Terme

Montant :                    300 000

Durée :                        180 mois

Amortissement :         Echéance constante

Périodicité :                Mensuelle

Taux fixe :                  0.90 %

Frais dossier :             600 €

Le délai de déblocage est de 24 mois, cette période durant laquelle le prêt n’est pas débloqué en totalité qualifiée de phase d’anticipation précède la phase d’amortissement. Pendant cette phase d’anticipation, les intérêts calculés au taux fixe sur les sommes effectivement débloquées, sont payés selon la périodicité choisie pour la phase d’amortissement.

La période d’amortissement démarrera dès le déblocage total du prêt.

Il prend l’engagement pendant toute la durée du prêt de créer et de mettre en recouvrement, en tant que de besoin, les impositions nécessaires pour assurer le paiement desdites échéances.

Le conseil municipal confère, en tant que de besoin, toutes délégations utiles à Monsieur le maire pour la réalisation de l’emprunt, la signature du contrat de prêt à passer avec l’établissement prêteur et l’acceptation de toutes les conditions de remboursement qui y sont insérées.

POUR : 12

FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS

05/ DÉLÉGATION COMPÉTENCE ÉCLAIRAGE PUBLIC A LA FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE D’ENERGIES DU LOT

Pascal LAVAUR , le Maire rappelle aux conseillers que la Fédération Départementale d’Energies du Lot (FDEL) regroupe les 340 communes du département pour l’exercice de la compétence relative à la distribution publique d’électricité. Dans un contexte de développement durable, d’efficacité énergétique, de maîtrise des coûts et de diversification de l’aide apportée aux communes, la FDEL propose aujourd’hui à ses adhérents d’assurer également à leur place la compétence liée à l’éclairage public. Conformément aux statuts de la FDEL, approuvés par arrêté préfectoral du 20 décembre 2011, cette délégation s’appliquera au développement, au renouvellement, à la maintenance et au contrôle des installations et réseaux d’éclairage public, dans les conditions fixées par le règlement détaillé d’exercice de la compétence voté le 14 juin 2012 par la FDEL. La FDEL s’engage également à apporter conseil et assistance à la commune, à émettre des avis techniques pour l’intégration des projets réalisés par des tiers, à gérer les Demandes de projets de travaux (DT) et les Déclarations d’intention de commencement de travaux (DICT) liées au réseau d’éclairage public, et enfin à établir un rapport annuel d’exploitation pour chaque commune concernée.

Les installations d'éclairage public existant lors du transfert de compétence resteront propriété de la commune et seront mises à disposition de la FDEL pour lui permettre d'exercer sa compétence. Les illuminations festives, les installations sportives, le mobilier urbain ainsi que les feux de signalisation tricolore resteront exclus du transfert de compétence.

Pascal LAVAUR, le Maire donne lecture du règlement détaillé, qui fixe les conditions techniques, administratives et financières d’exercice de la compétence. Il précise que ces conditions pourront faire l’objet d’adaptations ou d’améliorations ultérieures par délibération du comité syndical de la FDEL. Pour ce qui est des futurs investissements, la décision d'engagement des travaux relèvera de la FDEL mais restera conditionnée à l’accord des communes sur leur participation financière et sur le choix des luminaires. Les prestations assurées au titre de la maintenance et du contrôle des installations seront en partie rémunérées par une contribution annuelle des communes, assise sur le nombre de luminaires et le type de sources lumineuses.

Il indique également que la délégation de compétence sera précédée par l’établissement d’un inventaire du patrimoine communal d’éclairage public, réalisé par la FDEL dans le cadre de marchés groupés et pour lequel son comité syndical a fixé la participation des communes à 8 € HT par point lumineux répertorié. Cet inventaire permettra l’établissement d’un constat contradictoire de mise à disposition des ouvrages et servira de base au calcul de la contribution communale initiale au service de maintenance apporté par la FDEL. A ce stade, les communes qui le souhaitent pourront, par une nouvelle délibération, renoncer au transfert de compétence.

              Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal :

-       approuve le règlement relatif aux conditions techniques, administratives et financières d’exercice de la compétence optionnelle « éclairage public » par la Fédération Départementale d'Energies et décide d’adhérer à cette compétence, qui recouvre les opérations d’investissement et de maintenance des installations communales d'éclairage public, pour une durée de 5 ans renouvelables,

-       demande à la FDEL de réaliser préalablement au transfert de la compétence l’inventaire du patrimoine communal d’éclairage public et accepte de contribuer à cet inventaire, à hauteur de 8 € HT par point lumineux répertorié,                                                       

-       prend acte que cet inventaire, une fois validé par la commune et la FDEL, servira de base à un constat contradictoire mise à disposition des ouvrages ainsi qu’au calcul de la contribution initiale de la commune au service de maintenance apporté par la FDEL et prend acte de la possibilité, à cette étape du transfert de compétence, d’y renoncer par une nouvelle délibération,

-       donne son accord pour la mise à disposition des ouvrages EP de la commune à la FDEL pour la durée de son adhésion, pour lui permettre d’exercer sa compétence,

-       s’engage à inscrire chaque année les crédits nécessaires au paiement de la contribution à verser à la FDEL,

Autorise Pascal LAVAUR, le Maire à signer tout document relatif à cette délibération et tout document à intervenir dans le cadre de cette délégation, en particulier le procès-verbal de mise à disposition des ouvrages

POUR : 12

FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS

06/ DEMANDE DE SUBVENTION DU FIPDR POUR LES OPÉRATIONS DE SÉCURISATION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

Monsieur le maire donne connaissance au conseil municipal de la note de Madame La Préfète concernant la circulaire interministérielle du 29 septembre 2016 où le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de l’intérieur ont défini le cadre de leur coopération renforcée et l’ensemble des dispositifs mis en place pour sécuriser les écoles. Un abondement exceptionnel du FIPDR (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation) est mis à la disposition des collectivités territoriales pour permettre des travaux urgents de sécurisation indispensables à la lumière des Plans Particuliers de Mise en Sécurité au risque terroriste.

Dès la rentrée scolaire 2016-2017, la commune de TRESPOUX-RASSIELS a souhaité en adéquation avec les consignes des ministères de l' Éducation Nationale et de l'Intérieur prévoir des mesures afin de protéger son espace scolaire.

- Une attention particulière sera portée à l'entrée de l'établissement, un système de caméra vidéo permettra aux enseignants ainsi qu'au personnel territorial d'avoir un regard sur le portail d'accès de l'école. L'ouverture sera gérée de l'intérieur à partir d'1 salle de classe, du restaurant scolaire et de la garderie scolaire.

- Le portail d'entrée sera modifié par la pose de tôle pleine, d'une gâche électrique afin de finaliser de contrôler l’ouverture électriquement.

- Les anciennes serrures de l'école seront remplacées par des serrures électroniques afin d'optimiser la sécurité d'accès à l'établissement scolaire.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal sollicite l’octroi du FIPDR à hauteur de 80% du montant TTC des travaux.

Plan de financement :

Montant total des travaux :               6 048€

Subvention du FIPDR : 80%             4 838€

Fonds Propres de la Commune :       1 210€

VOTE : POUR 12

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • Informations – Projets décisions :
  • Retour sur école

Les effectifs pour l'année 2016-2017 sont de 100 élèves. (37 maternelles et 63 élémentaires).L'année prochaine le prévisionnel est de 101 élèves. Les effectifs restent stables et pour l'instant l'école n'est pas menacée par une suppression éventuelle d'un poste d'enseignant. Les travaux de sécurisation de l'école sont terminés avec la mise en place d'un portail commandé à distance. Le personnel peut voir sur des écrans vidéos les personnes présentes au portail et ainsi déclencher à distance l'ouverture du portail. Le PPMS a été adapté à la menace d'attentats. L'adjudant chef Arnaud est venu visiter l'école lundi 17 octobre 2016 et a donné des consignes supplémentaires par rapport à la sécurité des locaux. Le temps périscolaire doit être revu avec le personnel par rapport aux remarques réalisées au conseil d'école du 13 octobre 2016. Des activités avec des intervenants extérieurs vont être proposées telles que le Judo, l'aïkido, l'anglais et la sophrologie.

L’appel d’offre va être lancé, les travaux pourraient démarrer début 2017, le groupe de travail constitué lors du dernier conseil municipal va suivre le déroulement des travaux.

Les travaux sont bientôt terminés, l’entreprise LOUPIAS doit finaliser la dernière signalétique, la commune est toujours en attente de leur intervention.

L’action sociale pour les agents a été faite pour la première fois en 2014. Nous avons prévu une augmentation du montant de l’action sociale sur 3 à 4 ans. Le budget de la Commune ne permet pas d’accéder aujourd’hui à des montants plus importants. Il est proposé en concertation avec la Commission d’Action Sociale de rester sur le même montant soit 90€ par agent et de remettre les chèques cadeaux lors de l’apéritif dinatoire qui aura lieu mi- décembre, en présence des membres du Conseil. Il avait été envisagé de réunir les agents pour aborder l’action sociale et les possibilités. Avec les membres de la Commission CAS il est décidé que ce sujet sera abordé avant l’apéritif dinatoire prévu mi - décembre.

Concernant le repas pour les retraités et ou ayant 60 ans et + il y a eu 58 inscriptions, les participants ont été satisfaits de cette soirée. Elle sera renouvelée l’année prochaine, l’organisation du service sera revue surtout pour le nettoyage.

           L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h 00

 

Le Maire                                                                            Le Secrétaire de séance

Pascal LAVAUR                                                               Guillaume BOLOS

 

COMPTE RENDU DU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 AOUT 2016

PDFImprimerEnvoyer

 

Le Conseil Municipal de la commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la Loi, sous la présidence de Monsieur Pascal LAVAUR, Maire.

 Présents: ASNAR. DIOT. BABOULENE. BONNETAT. CORREIA. FOURCASSIÉ. MAZEYRIE. MORÉNAUD. BOLOS.

Absents : MITAINE

Procurations :RICARD.COMBARIEU-PINTO

Secrétaire de séance: BONNETAT

Délibérations :

  • 01/DECISION MODIFICATIVE BUDGET PRIMITIF DE LA COMMUNE

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide de procéder au virement de crédits suivants sur le Budget Primitif de l’exercice 2016 de la Commune.

COMPTES DEPENSES

 

Chap.

Compte

NATURE

MONTANT

65

6574

Subvention Fonctionnement associations

+ 250.00

 

011

6262

Frais de Télécom

- 250..00

VOTE : POUR : 12

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • 02/ TARIFICATION DES DIVERSES CONCESSIONS DANS LES CIMETIERES DE LA COMMUNE.

M. Le Maire fait part au conseil municipal de l’achèvement des 3 espaces cinéraires des cimetières de la Commune, il convient à présent de déterminer les prix et durées des cases et cavurnes et de redéfinir les surfaces concédées pour l’installation des tombes et caveaux.

Après en avoir délibéré, l’assemblée délibérante décide 

1 : d’instaurer les tarifs suivants :

  • CASE DU COLOMBARIUM (3 urnes)

( urnes acceptables : diamètre maxi 20cm et hauteur maxi 30cm )

Durée de concession

Prix de la case

15 ans renouvelables

350€

30 ans renouvelables

650€

50 ans renouvelables

1000€

 CAVURNE (4 urnes)

( urnes acceptables : diamètre maxi 20cm et hauteur maxi 30cm )

Durée de concession

Prix de la cavurne

15 ans renouvelables

400€

30 ans renouvelables

750€

50 ans renouvelables

1200€

 

  • DISPERSION DE CENDRES AU JARDIN DU SOUVENIR : 50€

2 : de redéfinir les surfaces des concessions

Type de concession

Emprise totale de la concession

Emprise de la sépulture

Tombe simple

1 m 25 sur 2m

1m x 2m

Tombe parisienne

1 m sur 2.50m

1m x 2.50m

Caveau

2 m 25 sur 2.50m

2m x 2.50m

VOTE : POUR 12

Fait et délibéré jour et an que dessus

  • PARTICIPATION FINANCIERE AU SYNDICAT AEP DU QUERCY BLANC POUR LES EXTENSIONS OU RENFORCEMENTS DE RÉSEAUX LIÉ A DE NOUVELLES CONSTRUCTIONS

Monsieur le Maire rappelle que chaque extension ou renforcement de réseau lié à de nouvelles constructions du réseau d’eau potable est financée à 70 % par la commune et 30 % par le syndicat AEP du Quercy Blanc.

Monsieur le Maire explique la difficulté croissante pour les communes de financer les extensions de réseaux AEP.

Il conviendrait donc de demander au syndicat du Quercy Blanc de modifier le règlement en équilibrant à 50 % pour les communes et 50 % pour le syndicat.

Après discussions,

Le conseil municipal accepte la proposition de Monsieur le Maire et décide de solliciter le Syndicat AEP et Assainissement du Quercy Blanc pour modifier le règlement de la participation financière des communes aux extensions de réseaux ou aux renforcements de réseaux lié à de nouvelles constructions, à hauteur de 50 % pour la commune et 50 % pour le Syndicat avec effet au 1er/01/2017.

VOTE : POUR :12

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

 05/CHANGEMENTS HORAIRES POUR LE GROUPE SCOLAIRE FERNAND BESSOU

M. Le Maire expose les difficultés rencontrées pour mettre en place consécutivement les 2 services cantine entre 12h et 13h30.

Après avoir proposé l’extension de la pause méridienne de 15 mn, validée par le Conseil d’Ecole du 14 Juin 2016 et par le Conseil Départemental de l’Education Nationale du 05 Juillet 2016, il propose au Conseil Municipal de délibérer sur ces nouveaux horaires.

Après en avoir délibéré, l’assemblée délibérante valide les nouveaux horaires qui seront mis en place dès le 01 Septembre 2016.

Matin : 9h00/12h00

Après-midi :

Maternelle :    13h45/16h45

Elémentaire:13h45/16h45

VOTE : POUR : 12

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • Informations – Projets décisions :
  • Transfert partiel de la Taxe d’Aménagement à la Communauté d’Agglomération du Grand Cahors.

Pascal LAVAUR présente au conseil municipal le courrier du président de la Communauté d’Agglomération du Grand Cahors en date du 27 juin 2016 concernant le transfert de la Taxe d’Aménagement au Grand Cahors à compter de 2017. Ce transfert permettrait le financement des équipements publics rendus nécessaires par l’urbanisation, il viserait à simplifier les outils de financement de l’aménagement en les réduisant. Le produit de cette taxe serait affecté en investissement et pourrait faire l’objet d’un reversement partiel aux communes pour tenir compte des charges d’équipements publics restant à leur charge. La communauté garderait la part aménagement relative aux taux d’aménagement qu’elle aurait réalisé ou réalisé directement. Le taux serait fixé dans une fourchette comprise entre 1% et 5% avec possibilité de différenciation par secteur mais l’harmonisation des exonérations serait nécessaire sur le territoire communautaire.

Face à cette proposition, Pascal LAVAUR s’est élevé fermement contre ce transfert lors d’un conseil communautaire. Il rappelle au Conseil Municipal l’objet de cette taxe qui permet le financement des équipements publics par le développement de l’urbanisation. Le taux défini par l’assemblée délibérante, 2% pour la commune de TRESPOUX-RASSIELS est applicable à toutes les opérations d’aménagement, de construction, de reconstruction et d’agrandissement de bâtiments ou d’installations nécessitant une autorisation d’urbanisme (permis de construire, déclaration préalable) et qui changent la destination des locaux dans le cas d’exploitations agricoles. Le montant de la taxe est établi par la Direction Départementale des Territoires qui en informe le bénéficiaire de l’autorisation d’urbanisme.

De nombreux maires ont adhérés à ce mécontentement en s’opposant à ce transfert qui est à présent gelé jusqu’en 2020.

  • Points sur l'école

- les effectifs - les investissements et équipements.

Fabrice DIOT Adjoint aux Affaires Scolaires annonce l’effectif scolaire qui est à ce jour de 104 élèves mais il est préférable d’attendre jeudi 01 septembre jour de la rentrée 2016/2017 pour connaître le nombre exact d’enfants scolarisés sachant que des mouvements durant l’année viendront modifier ces effectifs. Pendant ces mois d’été, des investissements ont été réalisés : achat d’une télévision, d’un meuble TV, de 5 appareils photos, aménagement de la nouvelle plonge pour la cantine scolaire.

Un nouveau local pour le vestiaire du personnel sera aménagé d’ici la fin de l’année 2016, il sera relié au restaurant scolaire par un couloir extérieur. Le contexte de menace terroriste impose un renforcement de la sécurité des écoles, une étude est en cours pour équiper l’entrée du groupe scolaire d’un système de caméra vidéo qui permettra aux enseignants, au personnel d’avoir un regard sur le portail d’entrée de l’école et de gérer l’ouverture de l’intérieur à partir d’une salle de classe, du restaurant scolaire et de la garderie.

-          Planning des personnels

Ohria ASNAR Adjointe au Personnel informe le conseil municipal de la réunion organisée avec les agents de l’école ce mardi matin 30 août. Mise en place des nouveaux plannings, présentation des derniers équipements (plonge du restaurant scolaire) qui participeront à améliorer les conditions de travail du personnel, levier important également pour rendre l’organisation de la cantine plus efficace et diminuer également les sources de pénibilité.

4 agents seront sur le poste périscolaire dès la rentrée 2016 /2017, il sera fait appel à des intervenants extérieurs pour de nouvelles activités rollers, escalade ….(à l’étude).

 Animations :

-          Bilan de l’été

Morgan BABOULENE Adjoint au Maire présente le bilan de l’été 2016, un franc succès pour les 2 marchés gourmands organisés par les associations Cahors Cyclisme, Parents d’Elèves et Comité des Fêtes du Bournaguet.

Lot of Saveurs avec ses animations culinaires et son marché du terroir a offert à ses fidèles et touristes de passage dans notre commune un aperçu des saveurs multiples et gastronomiques du Lot.

La commune se réjouit du bilan de sa saison estivale, très bonne fréquentation, 500 personnes/marché.

C’est un bilan positif, de très bons retours de la part des participants qui apprécient la qualité et la quantité de manifestations.

-          Perspectives

Une réunion avec les associations de la commune est prévue en octobre afin d’établir le planning de réservations des équipements communaux et les calendriers des manifestations prévues.

La commission culturelle souhaite planifier 4 à 5 représentations théâtrales avec la même volonté d’offrir un théâtre de qualité, de fidéliser le public et d’attirer de nouveaux spectateurs.

La Commission Communale d’Action Sociale organise un repas autour d’une animation musicale pour les personnes retraitées et plus de 60 ans de la commune le 08 octobre à 19h30 à la salle des fêtes, une participation de 7.50 euros sera demandée par participant. Cette action s’inscrit dans cette dynamique mise en place depuis 1 an du bien vivre ensemble, elle remporte aujourd’hui une adhésion importante.

Un nouvel édito devrait être réalisé pendant le mois de septembre à réfléchir sur un livret d’accueil pour les nouveaux administrés de la commune.

  • Travaux et aménagement : points d’étapes.

-          Salle du Bournaguet :

Le 09 décembre 2014, le Conseil municipal validait le contrat de maîtrise d’architecte de Fabien Ravaux pour les travaux de reconstruction et mises aux normes de la salle du Bournaguet et autorisait le maire à signer l’Avant Projet Détaillé estimatif et permis de construire du bâtiment. Une 1ère rencontre est prévue jeudi 01 septembre entre Fabien RAVAUX et Valérie RICARD afin de faire le point et préparer les appels d’offres.

Un groupe de travail composé de Karine BONNETAT, Morgan BABOULENE , Jean CORREIA, Valérie RICARD et Pascal LAVAUR se constitue pour le suivi du projet . Les travaux devraient démarrer début 2017.

-          Nouvelle voie de Lannac :

L’entreprise SÉGUY doit effectuer l’enduit tricouche sur la nouvelle voie à partir du 09 septembre, la signalétique sera installée dès la fin des travaux.

La voie sera créée et classée dans les voies communales de la Commune par une future délibération du Conseil Municipal (le classement est l’acte qui confère à un chemin le caractère de « voie communale »).

L’assemblée délibérante déclassera la portion de voie (VC N°1) se situant entre les 2 bâtiments appartenant à M. Orain ( le déclassement est l’acte qui fait perdre à une voie le caractère qui lui avait été conféré par la décision de classement) au terme d’un acte reçu par Maître Jean-Marc RAUSIERES, notaire à Sauzet (Lot) le 08 avril 2016 afin de l’intégrer dans le domaine privé de la Commune.

-          Espace cinéraire :

Les 3 cimetières sont à présents équipés d’un espace cinéraire, il est envisagé d’équiper les cimetières du Bournaguet et de Rassiels d’un jardin du souvenir tout comme celui de Trespoux.

-          Accessibilités pour les Personnes à Mobilité Réduite

Les attestations d’accessibilité concernant les établissements publics recevant du public de notre commune ( Mairie, Ecole, Cluh House, Salle des Fêtes, salle de Rassiels et Multiple Rural) ont été transmises à la Direction Départementale des Territoires. L’ensemble des aménagements a été réalisé, quelques interrogations subsistent sur des équipements complémentaires concernant la déficience visuelle que nous allons résoudre.

-          Attente de réponse de Mme La Préfète pour la pose de la plaque sur la place du Bournaguet au nom du Général CANTAREL des Armées début octobre, date à déterminer ainsi que le déroulement de la cérémonie.

-          L’appartement du multiservices se libère le 02 septembre, la commune va-t-elle le relouer ou bien commence t-elle l’aménagement du lieu pour le futur projet de maison de services comprenant un pôle de santé. La réflexion va être menée dans les prochains jours par les membres du Conseil Municipal.

 

           L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h 00

Le Maire                                                                             Le Secrétaire de séance

Pascal LAVAUR                                                              Karine BONNETAT                              

 

   

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 JUILLET 2016

PDFImprimerEnvoyer

 

Le Conseil Municipal de la commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la Loi, sous la présidence de Monsieur Pascal LAVAUR, Maire.

Présents: RICARD. MAZEYRIE. ASNAR. DIOT. MORENAUD. BABOULENE.CORREIA. FOURCASSIÉ. BOLOS

Absents : BONNETAT. MITAINE

Procurations : COMBARIEU-PINTO.

Secrétaire de séance: MORENAUD

 

Délibérations :

  • 1/ATTRIBUTION DU PRESBYTERE

Cette délibération annule et remplace la délibération du 13 juin 2016 «  vente d’un bien communal le presbytère de Trespoux-Rassiels ».

M. Le Maire présente au Conseil Municipal les courriers :

- de M. Fabien JOUVES, il déclare renoncer à l’acquisition du presbytère situé au Bourg de Trespoux pour un montant de 172 000€. En effet, il souhaitait l’acquérir pour y installer ses parents mais suite à des échanges avec ses conseillers financiers, il est judicieux que ce bien soit acquis directement par sa mère Marie-Rose ORTALO.

- de Madame ORTALO Marie-Rose qui déclare se porter acquéreur du presbytère situé au Bourg de Trespoux pour un montant de 172 000€ (cent soixante - douze mille euros), cette offre remplace celle produite par Fabien JOUVES, son fils.

Cette vente permettra l’amélioration des espaces publics, l’accélération du désendettement de la Commune, l’anticipation de l’enfouissement des réseaux dans certaines zones de la commune avec l’arrivée de la fibre optique.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal décide d’attribuer ce bien à

Madame ORTALO Marie-Rose pour un montant de 172 000€ (cent soixante - douze mille euros), il autorise le Maire à signer l’ensemble des documents promesse de vente, acte auprès de la SCP Rausières et Berreville notaires à Sauzet 46140.

VOTE : POUR :6   CONTRE : 3 ABSTENTION :1

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • 2/VALIDATION LIGNE DE TRESORERIE AUPRES DU CREDIT AGRICOLE NORD POUR 30 000€.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal valide la proposition de ligne de trésorerie auprès du Crédit Agricole Nord Midi Pyrénées, elle permettra l’avance des paiements liés aux travaux de sécurisation de la voie de Lannac.

Montant :     30 000€

Durée :         12 mois

Taux :   1.22% variable indexé sur l’EURIBOR 3 Mois instantané + marge soit à ce jour -0.283% + 1.50% = 1.22%

Périodicité du paiement des intérêts : mensuelle par la procédure de débit d’office.

Frais de dossier : 150

VOTE : 10

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • 3/ CRÉATION D’UN EMPLOI AGENT TERRITORIAL DES ECOLES MATERNELLES 1ERE CLASSE

Le Maire informe l’assemblée :

Conformément à l’article 34 de la loi du 26 janvier 1984, les emplois de chaque collectivité ou établissement sont créés par l’organe délibérant de la collectivité ou de l’établissement.

Il appartient donc au Conseil Municipal de fixer l’effectif des emplois nécessaires au fonctionnement des services. En cas de réorganisation des services, la décision est soumise à l’avis préalable du Comité Technique.

Compte tenu de la volonté du conseil municipal d’améliorer l’assistance au personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants.

Le Maire propose à l’assemblée :

La création d’un emploi d’Agent Territorial des Ecoles Maternelles 1ère classe à temps non complet à raison de 30h semaine à compter du 01 Septembre 2016.

Cet emploi pourrait être pourvu par un fonctionnaire de catégorie C de la filière Sociale au grade de d’Agent Territorial des Ecoles Maternelles 1ère classe.

Le traitement sera calculé par référence à la grille indiciaire du grade d’Agent Territorial des Ecoles Maternelles 1ère classe.

Le conseil municipal, après en avoir délibéré,

Vu la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment les articles 3 – 2 et 3 - 3,

DECIDE :

- d’adopter la proposition du Maire

- d’inscrire au budget les crédits correspondants.

VOTE : POUR 11

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  4/ ATTRIBUTION D’UNE SUBVENTION A L’ASSOCIATION DE CHASSE DE TRESPOUX-RASSIELS

Une journée a été organisée par l’association des chasseurs afin de nettoyer et d’entretenir les chemins de la commune, cette association organise cette journée depuis plusieurs années.

Des marcheurs et autres pratiquants de loisirs verts « cyclistes, motards.. » ont aussi été associés à cette initiative. Depuis l’an dernier des conseillers municipaux participent également à ces travaux, cette année un agent territorial a été mis à disposition en utilisant le matériel communal (tracteur équipé d’un broyeur, tondeuse débroussailleuse). La journée s’est terminée par un repas organisé et pris en charge par l’association des chasseurs.

Afin d’encourager ce type d’entreprise, le Maire de la commune propose d’attribuer une subvention exceptionnelle d’un montant de 100€ qui viendra compenser les dépenses engagées par l’association des chasseurs pour l’organisation de cette journée.

Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal décide d’attribuer une subvention d’un montant de 100€, subvention qui est en sus de celle votée lors du budget primitif 2016.

VOTE : 11

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

 5/ ATTRIBUTION D’UNE SUBVENTION A L’ASSOCIATION IRIS TESS

Une petite fille nommée Iris est atteinte d'une malformation congénitale des cornées « la sclérocornée ». Cette pathologie requiert des soins importants et de délicates opérations. L’association « Iris Tess » dont le siège social se trouve à la mairie de Cours (Lot), soutient et accompagne la famille d’Iris. De nombreuses initiatives ont été conduites dans la région afin d’apporter des soutiens financiers à la recherche pour arriver un jour à soigner Iris et les autres enfants atteints de la même pathologie.

Le Maire de la Commune propose au Conseil Municipal de participer à cet élan de solidarité en attribuant une subvention d’un montant de 150 € à l’association IRIS TESS.

VOTE : 11

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

06/ CRÉATION D'UNE PLONGE CANTINE SCOLAIRE DÉLIBÉRATION SUR TABLE

La partie laverie du restaurant scolaire du groupe scolaire de Trespoux-Rassiels ne correspond plus ni aux besoins ni aux normes en vigueur à ce jour.

Sur proposition du Maire, le Conseil Municipal décide de créer une plonge et de confier la fourniture et la mise en place du matériel à l’entreprise BOUSSAC.

- Table d’entrée lave vaisselle en angle :            2 721.00€ H.T

- Table de sortie lave vaisselle :                            995.00€ H.T

- Lave vaisselle de marque Electrolux :             2 825.00€H.T

Total :                                                           6 541.00€   H.T

                                                                    7 849.20€   T.T.C                                                                  

VOTE : 11

FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

  • Informations – Projets décisions :
  • Information sur les problèmes d’eaux pluviales et des dommages subis par les usagers.

Suite à 3 plaintes d’administrés relatives à l’écoulement d’eaux pluviales, le maire rappelle au Conseil Municipal l’article 641 du Code Civil qui stipule que tout propriétaire a le droit ‘d’user et de disposer » des eaux de pluie tombant dans son jardin.

Il est donc possible de récupérer les eaux dans les citernes, réservoirs ou autres collecteurs et de les utiliser pour son usage personnel (arroser le jardin, abreuver les animaux, laver la voiture) mais ces eaux peuvent aussi librement s’écouler chez le voisin. En effet, une fois que les eaux de pluie sont tombées sur un terrain, il est normal qu’elles coulent vers le fonds voisin selon la pente naturelle du terrain. Le propriétaire du terrain situé en contrebas (appelé fonds inférieur) doit s’accommoder de l’écoulement provenant du terrain situé plus haut (appelé fonds supérieur) comme s’il s’agissait d’eaux ordinaires de ruissellement. Du moment que l’écoulement résulte de la configuration naturelle du relief et que le propriétaire du fonds supérieur ne fait rien pour l’aggraver, le voisin en contrebas ne peut s’opposer à recevoir ces eaux (articles 640 du Code Civil).

Un courrier a été envoyé aux 3 pétitionnaires dans lequel le maire rappelle cet article, précise que la maîtrise d’œuvre ou l’entreprise qui a construit leur habitation aurait dû prendre en compte cet élément. La Collectivité n’est nullement obligée de prendre en charge la résolution de ce problème cependant le maire propose de les rencontrer pour décider des solutions qui pourront être mise en œuvre ensemble.

  • Informations sur le fonctionnement de la SAFER

Instaurées par la loi d'orientation agricole pour 1960, les Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural (SAFER) sont placées sous la cotutelle des ministères de l'Agriculture et des Finances.

Elles ont vocation à « améliorer les structures foncières par l'installation ou le maintien d'exploitants agricoles ou forestiers, par l'accroissement de la superficie de certaines exploitations agricoles ou forestières, par la mise en valeur des sols et, éventuellement, par l'aménagement et le remaniement parcellaires. Elles concourent à la diversité des paysages, à la protection des ressources naturelles et au maintien de la diversité biologique et, notamment, communiquent aux services de l'État (...) les informations qu'elles détiennent sur l'évolution des prix et l'ampleur des changements de destination des terres agricoles. Elles assurent la transparence du marché foncier rural » (article L. 141-1 du code rural et de la pêche maritime).

Concrètement, elles peuvent acquérir des biens ruraux, des terres, des exploitations agricoles ou forestières dans le but de les rétrocéder, se substituer à un ou plusieurs attributaires pour réaliser la cession de tout ou partie des droits conférés, acquérir des parts de sociétés civiles à objet agricole ou se livrer à des opérations immobilières portant sur les biens d'autrui.

Elles peuvent également apporter leur concours technique aux collectivités territoriales et aux établissements publics qui leur sont rattachés ainsi qu'à l'État, pour la mise en œuvre d'opérations foncières et, notamment, des droits de préemption dont ces personnes morales sont titulaires.

Régulièrement la mairie reçoit de la SAFER des demandes d’affichage concernant la publication de décisions d’attribution en vertu de l’article R 142-4 du code rural et de la pêche maritime, des appels à candidatures (articles l 143-3, R 142-3 et R 143-11 du Code Rural) et des déclarations d’intention d’aliéner. Ces documents sont affichés au public dès réception, René DEILHES délégué de la Commune auprès de la SAFER reçoittoutes les notifications de vente adressées à la SAFER sur son canton et participe au comité SAFER qui décide notamment de la mise en œuvre d’une préemption.
il se doit d’informer les administrés lors d’acquisition de terrains.

      Informations sur les travaux

Espace cinéraire :

Les travaux se réaliseront pendant le mois de Juillet.

Aménagement autour de l’église de Trespoux :

Un décaissement est prévu le long de la façade de l’église, un chemin piéton sera aménagé avec un mur de soutènement et l’enlèvement de l’arbre actuel.

      Informations sur les animations et les futures publications de la commune

Un nouvel édito est prévu dès la rentrée de septembre

1er marché gourmand le samedi 16 juillet à partir de 19h30 sous la halle publique

2ème marché gourmand le mercredi 24 Août à partir de 19h30 sous la halle publique

Ces 2 marchés sont organisés par les associations de l’APE, du comité des fêtes du Bournaguet et de Cahors Cyclisme avec l’aide de la municipalité.

Stage d’aquarelle du 22 au 26 Août à la salle des fêtes avec une exposition qui se déroulera à la mairie du lundi au jeudi.

Lot of Saveurs le jeudi 04 Août sous la halle publique

Concert de FHOM (Trio acoustique proposant de la musique classique et morceaux et arrangements postmodernes), le vendredi 5 août sur le site de Rassiels.

Projet d’élaboration d’un livret d’accueil pour les nouveaux administrés de la Commune.

       Informations sur les personnels

 Prévisionnel des effectifs et de l’organisation des classes :

-       TPS/PS: 12 élèves (2/10) +3 janvier 2017

-       MS/GS : 26 élèves (13/13)

-       CP/CE1 : 20 élèves (8/12)

-       CE1/CE2 : 20 élèves (5/15)

-       CM1/CM2 : 25 élèves (17/8)     soit un total de 103 élèves

Les effectifs sont en légère baisse mais devraient remonter grâce aux logements en cours de location (eco village de Trespoux 11 pavillons à louer au 01/07) ainsi qu’aux 23 permis de construire signés en 2015. Les inscriptions risquent d’être nombreuses pendant les vacances scolaires d’été.

 Le 20 juin le logiciel cantine carte + a été présenté au personnel de l’école celui-ci a été réticent sur le coût de cet équipement et préconise plutôt une augmentation d’heures auprès des agents.

 Projet d’aménagement d’une plonge à la cantine scolaire comprenant 1 table d’entrée lave-vaisselle en angle, d’une table de sortie lave-vaisselle, d’un lave-vaisselle de marque électrolux pour un montant de 6300.00€ H.T soit 7560.00€ TTC.

 Rupture conventionnelle du Contrat Avenir de RULHE Alicia au 31.08.2016, Mme FONTANELLA sera affectée sur ce poste, un nouveau Contrat Unique d’Insertion de 30 heures par semaine sera créé dès le 01 septembre, il sera assuré par Me BESSIERES Coralie qui était déjà intervenue auprès du groupe scolaire pendant 1 an, sa mission interviendra sur l’ancien poste de Me FONTANELLA.

Une remarque est faite sur le manque de mixité du personnel de l’école après le départ de Pascal WIRTZ et de Jérémy SABATIÉ, cela s’explique par le manque de candidature masculine pour ce type d’emploi. Dès la rentrée de septembre, les temps périscolaires devraient être enrichis par de nouveaux intervenants extérieurs proposant de nouvelles activités.

           L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h 35

Le Maire                                                                             Le Secrétaire de séance

Pascal LAVAUR                                                            Jérôme MORENAUD

 

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN 2016

PDFImprimerEnvoyer

 

Le Conseil Municipal de la commune, régulièrement convoqué, s’est réuni au nombre prescrit par la Loi, sous la présidence de Monsieur Pascal LAVAUR, Maire.

Présents: RICARD.MAZEYRIE. DIOT.BONNETAT.CORREIA. BOLOS. COMBARIEU-PINTO. MITAINE

Procurations : FOURCASSIÉ. MORENAUD. ASNAR. BABOULENE.

Secrétaire de séance: DIOT

 

Délibérations :

  • PROJET DE CREATION D’UNE MAISON DE SERVICES COMPRENANT 1 POLE DE SANTÉ .

Contexte :

Dans le cadre du nouveau PLUI, le droit d’urbanisation sera favorable si nous possédons un pôle de services accessible à la population. Ce pôle de service réunira des professionnels de santé, pour l’instant une infirmière libérale et un e kinésithérapeute sont intéressés.

Délibération :

La commune de Trespoux-Rassiels est propriétaire d’un ensemble immobilier situé 2425 Route des Vignes 46090 Trespoux-Rassiels.

Ce local comprend un rez de chaussé occupé aujourd’hui par une activité commerciale de type multi-services (Bar – Tabac - Journaux - Dépôt de pain - Point Poste. Epicerie) et un étage comprenant un appartement de 90 m2 aujourd’hui en location.

Une réflexion a été menée afin de déterminer si cet appartement pouvait subir des transformations qui permettraient à ce lieu d’accueillir des professionnels de santé. La première étude confirme la capacité de ce lieu pour y installer quatre à cinq professions différentes ;

A ce jour plusieurs professionnels de santé nous ont fait part de leur intérêt pour ce lieu. Parallèlement d’autres professionnels de santé et dans un deuxième temps de créer une extension qui permettrait d’accueillir d’autres services à la population.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal valide le projet de création d’une maison de services comprenant 1 pôle de santé et de porter à la connaissance du locataire actuel, la volonté de la commune de récupérer ce bien afin d’en changer la destination.

VOTE : POUR       12         FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSUS

02 ATTRIBUTION DU MARCHÉ DES TRAVAUX DE DÉVOIEMENT DE LA VOIE COMMUNALE DITE DE LANNAC                            

Le conseil municipal a souhaité résoudre le problème de sécurité que posait le croisement de la route de Lannac avec la Départementale 27. En collaboration avec les services techniques du Conseil Départemental et du Grand Cahors, il a été déterminé que l’amélioration de ce croisement passerait par l’implantation d’un giratoire (giratoire réalisé à ce jour) et le dévoiement de la route de Lannac pour relocaliser son croisement avec la D27 environ 60m plus bas en direction de Cahors. Il reste donc à réaliser ce nouveau tronçon de route dont la commune est propriétaire du foncier .Une subvention au titre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux 2015 a été attribuée pour un montant de 11 51317€.

2 entreprises ont été consultées, la meilleure offre est celle produite par l’entreprise Séguy 46230 Lalbenque pour un montant de 34 756€ H.T. Ce prix comprend le prélèvement de déblais en face de la halle publique, son nivellement après chantier pour un coût inférieur à l’apport de matériaux depuis une carrière à proximité.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal décide d’attribuer le marché des travaux de dévoiement de la voie communale dite de Lannac à l’entreprise Séguy 46230 Lalbenque pour un montant de 34 756€ H.T.

VOTE : POUR   13       FAIT ET DELIBERE JOUR ET AN QUE DESSU                                

03 VENTE D'UN BIEN COMMUNAL LE PRESBYTERE DE TRESPOUX-RASSIELS

Compte rendu de la commission

Après 7 visites et 2 propositions d'achats à 137 000 euros et 172 000 euros, la commission de travail a voté favorablement à la vente du presbytère. Ainsi, sur 6 conseillers présents, la vente au prix de 172 000 euros a été validée: 4 pour, 2 contre.

Le bien sera vendu pour une habitation principale. Il n'y a pas eu de propositions commerciales.

Le montant minimal fixé par la commission était de 175 000 euros mais compte tenu du contexte actuel, avec des ventes plutôt difficiles sur les bâtisses en pierre, l'offre de 172 000 euros reste proche de l'estimation initiale.

Le mode d'annonce de la vente a été multiple: Affichage, la Dépêche, le bon coin. Le conseil municipal s'interroge sur la possibilité de se laisser un délai supplémentaire pour attendre de nouvelles offres.

Il est décidé à la fin de la discussion d'accepter la proposition de 172 000 euros.

Délibération :

Le 10 Décembre 2015, le Conseil Municipal délibérait pour mettre en vente un bien communal « l’ancien Presbytère » situé sur la place du bourg. Le conseil municipal précisait qu’il serait étudié toute proposition visant à créer dans ce lieu une activité qui participerait à la dynamisation du village, que cette bâtisse pourrait être vendue pour résidence principale si aucune implantation d’activité n’était proposée.

Le bien a été visité 7 fois et deux propositions pour achat en résidence principale sont parvenues à la mairie. La commission adhoc chargée de l’étude des offres propose au conseil municipal d’attribuer ce bien à                            M. Fabien JOUVES   qui propose la somme de 172 000€ (cent soixante -douze mille euros) meilleure offre en Mairie.

Cette vente permettra l’amélioration des espaces publics, l’accélération du désendettement de la Commune, l’anticipation de l’enfouissement des réseaux dans certaines zones de la commune avec l’arrivée de la fibre optique.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal décide d’attribuer ce bien à M. Fabien JOUVES pour un montant de 172 000€ (cent soixante - douze mille euros), il autorise le Maire à signer l’ensemble des documents promesse de vente, acte auprès de la SCP Rausières et Berreville notaires à Sauzet 46140.

POUR :10       CONTRE :2     ABSTENTION :1   FAIT ET DÉLIBÉRÉ JOUR ET AN QUE DESSUS

 

  • Informations – Projets décisions :

Ø Travaux divers sur la commune.

Espace laverie à l'école.

Mise en place d'un sanitaire avec fosse septique pour l'église de Rassiels

  • Animations culture

En scène 46, à organisé trois concerts. Les locations n'ont pas été réglées pour l'instant. La commission animation devra se réunir prochainement pour définir des principes de location notamment pour des manifestations évènementielles. Il reste également à définir la gestion des parkings et évaluer les coûts de telles manifestations notamment en électricité.

  • Modifications des emplois et des personnels

Des mouvements de personnel sont en cours avec des modifications de tâches et de fonction au sein de l'école.

  • Rentrée 2016-2017

La commission scolaire travaille sur la mise en place d'un système de paiement électronique pour la cantine votée au précédent conseil municipal. Des conseillers municipaux estiment que le vote n'était pas favorable et qu'ils attendaient le travail de la commission pour se prononcer sur le projet. Mr Lavaur suspend donc la décision pour le moment. Des outils d'évaluations des temps périscolaires seront mis en place à la prochaine rentrée.

     L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 23h 35

     Le Maire                                                                                     Le Secrétaire de séance

   Pascal LAVAUR                                                                      Fabrice DIOT

 

   

Page 2 sur 5

Calendrier

<<  Novembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
mairie

mairie

Horaires d'ouverture : Du lundi au Mercredi de 13h30 à 18h00 et le Jeudi et vendredi de 14h00 à 17h00
ecole

ecole

Les travaux de l'école sont terminés ...
Multiservices

Multiservices

Horaires d'ouverture : Lundi, Mardi, Jeudi,Vendredi et Samedi de 7h à 13h et de 16h30 à 20h00 Fermé le Mercredi et Dimanche après-midi  
Halle

Halle

La construction de la halle publique sera réalisée au printemps 2012
Place

Place

Une place a été créée à côté de l'église du Bournaguet. Un ré-aménagement est en cours ...

Coordonnées Commune

  • Maire: Monsieur Pascal LAVAUR
  • Horaires d'Ouverture au public:
  • lun-mar : 13h30 - 18h | mer : Fermé | jeu-ven : 14h - 17h
  • Le Village  | 46090 Trespoux-Rassiels
  • Tél.: 05 65 22 27 98 
  • Fax: 05 65 22 17 95 | Vous souhaitez nous contacter ?

| Pour une meilleure lecture des sites Internet, nous recommandons les navigateurs: Mozilla Firefox, Internet Explorer 8 |
Copyright © Trespoux-Rassiels | Lyncee.net (Lot, 46) Infographie: PAO, Multimédia & Web Design...