Accueil L'Intercommunalité Présentation L'économie du Grand Cahors

L'économie du Grand Cahors

 

Le tissu économique

Une économie à forte dominante présentielle :

Or agriculture, on recense au 01/01/2010 dans le secteur marchand : 2 830 entreprises et 3 924 établissements actifs. En terme de tendances et de proportions, on s’inscrit dans les constations relevés précédemment où la sphère présentielle domine l’économie territoriale. Avec 60,5 %, la part des établissements unipersonnels est majoritaire, mais est nettement inférieure à la moyenne régionale (69,2 %).

Une dynamique des petites entreprises :

Par ailleurs, on peut observer la dynamique des unités employant entre 1 et 9 salariés (32% contre 25% au niveau régional). En 2010, le taux de création (17,1) est plus bas que celui relevé à l’échelon régional (18,5) ; le plus fort écart étant relevé pour le secteur de l’industrie avec un taux de 10,7 sur le territoire. À noter aussi, la diminution de la dynamique de création dans le secteur de « administration publique, enseignement, santé, action sociale » et un bon taux dans le domaine du commerce et des services.

Concernant le secteur touristique, sur la période janvier 2007 / janvier 2011, on observe une stagnation des capacités hôtelières (17 hôtels, 577 chambres) avec une majorité d’hôtels 2 étoiles ; une diminution de l’offre d’accueil en campings dû à la fermeture d’un établissement (378 emplacements contre 414 en 2007) mais avec une amélioration qualitative essentiellement sur les 3 étoiles qui représente 71% de l’offre.

Des enjeux majeurs pour le territoire

Différents enjeux apparaissent afin de développer, rééquilibrer et diversifier l’économie territoriale du Grand Cahors en misant sur les atouts patrimoniaux du territoire et dans la perspective de tendre vers un système productivo-résidentiel avec des orientations qui visent :

 Le maintien et le renforcement de l’attractivité commerciale de Cahors et de son agglomération
 La stimulation et l’impulsion de l’activité économique touristique, culturelle et de loisirs pour permettre l’accroissement de la fréquentation

 Le développement de Cahors Sud : passer d’une ZAE en devenir à une ZAE d’avenir en permettant l’installation d’activités nouvelles, innovantes et dans le secteur productif

 Le maintien et le développement du principal pôle tertiaire d’activité du bassin de vie de Cahors

 Une activité économique confortée sur l’ensemble du territoire grâce au développement et à la requalification des ZAE communautaires et par la mise en œuvre d’une politique d’accompagnement à l’économie rurale (agriculture, tourisme, artisanat, télétravail)
 La mise en œuvre d’une politique d’attractivité pour accueillir de nouveaux porteurs de projets et augmenter la population de l’agglomération cadurcienne

 

Vous pouvez également consulter le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Lot

 

 

Les chiffres clés de l’économie - Démographie et Attractivité

La Communauté d’agglomération du Grand Cahors réunit début 2012 trente communes autour du chef-lieu du département du Lot, Cahors. En 2008, on recense sur ce territoire 37 220 habitants avec une densité moyenne établie à 83,8 habitants / km², contre 33,1 à l’échelle départementale.

Cahors, ville préfecture, concentre 54% de la population du territoire avec 20 031 habitants. Dans la continuité urbaine cadurcienne, on retrouve Pradines qui compte environ 3 500 habitants puis le long de la RD 811 : Mercues avec 1074 habitants et Espère : 978 habitants. Le reste du territoire compte avec un nombre important de communes rurales faiblement peuplées ; seule Catus, avec ses 926 habitants, constitue un pôle de proximité au nord.

Depuis les années 1960, la population ne cesse de croître : environ + 1% / an. La croissance de la population s’explique à la fois par un solde naturel positif et par le caractère excédentaire du solde migratoire. L’analyse des nouveaux arrivants indique sur Cahors l’arrivée d’une population dont la part des retraités se situe autour de 11% tandis que les moins de 25 ans représente la plus forte proportion, soit 35%, ce qui contribue au rajeunissement de la population.

Les critères d’attractivité du territoire relevés sont : le cadre de vie authentique ; l’image d’une zone touristique de qualité avec une dimension patrimoniale importante ; l’attrait pour un territoire rural privilégiant l’espace, le calme, la sécurité ; le rejet de la vie urbaine ; la possibilité de trouver sur Cahors des emplois stables dans les métiers administratifs, les services et le commerce.

L’augmentation de la population s’accompagne d’un accroissement du parc logement qui sur la période 1999 – 2008 augmente de l’ordre de 1,3% / an. Le part de logements occasionnels (8,2%), relativement faible, indique que le Grand Cahors n’est pas un territoire de villégiature ; des disparités existent néanmoins entre le pôle cadurcien et les communes rurales où le taux de résidences secondaires est plus élevé (jusqu’à plus de 20%).

 

Les catégories socio-professionnelles

L’analyse des catégories socioprofessionnelles laisse apparaître une très faible proportion d’actifs agricoles (0,7 % contre 3,1% à l’échelle départementale) signe d’une déprise amorcée il y a plusieurs décennies.

En terme de tendances, on observe une baisse des effectifs dans les catégories « employés » et « ouvriers » tout comme « artisans, commerçants et chefs d’entreprises » ; une augmentation des catégories « cadres » et « professions intermédiaires ». _

Sur ces différentes catégories, les taux tendent aujourd’hui vers les moyennes régionales et / ou nationales avec toutefois une spécificité territoriale à relever : la forte proportion de retraités dépassant les 30% de la population de plus de 15 ans dans un des départements les plus vieillissants de France avec 36,6 % de retraités.

 

L’emploi

En 2008, 18 473 personnes occupent un emploi sur le territoire. Ce chiffre est en augmentation depuis 1999 avec une hausse de l’ordre de + 8,3%.

Néanmoins, cette progression apparaît un peu plus faible que sur les agglomérations voisines dont la hausse dépasse généralement les + 13%. En termes d’effectifs, sur la période 1999 – 2008, on constate des pertes d’emplois dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie ; les taux observés sont nettement inférieurs à ceux relevés au niveau régional et des agglomérations voisines.

En lien avec le caractère résidentiel attractif du territoire, le secteur de la construction a progressé sur la dernière décennie. Concentrant plus de 80% des emplois, le secteur des services domine et reste dynamique en matière de création d’emplois. Cela est à lier avec le rôle de préfecture de Cahors.

Néanmoins, il est important de relever la part importante du secteur « administration publique, enseignement, santé, action sociale avec un taux relevé (41,2%) nettement supérieur aux agglomérations voisines. La zone de chalandise relativement réduite sur Cahors explique la part plus faible observée dans le secteur « commerce, transports, services divers ».

Le taux de chômage reste quant à lui élevé s’élevant à 8,8% fin 2008, soit 1,3% de plus que la moyenne régionale. L’écart entre le taux d’activité et le taux d’emploi indique qu’un certain nombre de jeunes, ainsi que les séniors actifs peinent à décrocher un emploi sur le territoire ; il s’agit d’un phénomène accentué localement de 2 à 3 points.

Concernant les conditions d’emplois, la part de la population active possédant un emploi stable est relativement élevé à 75%. Par ailleurs, la part d’indépendants (6,7%) se situe à des moyennes plus faibles qu’au niveau départemental (12,9%) et régional. En terme de qualification, le Grand Cahors compose avec une population globalement bien qualifiée. L’analyse du marché de l’emploi laisse apparaître des tensions dans les métiers des services à la personne, dans le domaine du sanitaire et social, les métiers de bouche, des postes très spécialisés (techniciens, ingénieurs).


 


Calendrier

<<  Octobre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
mairie

mairie

Horaires d'ouverture : Du lundi au Mercredi de 13h30 à 18h00 et le Jeudi et vendredi de 14h00 à 17h00
ecole

ecole

Les travaux de l'école sont terminés ...
Multiservices

Multiservices

Horaires d'ouverture : Lundi, Mardi, Jeudi,Vendredi et Samedi de 7h à 13h et de 16h30 à 20h00 Fermé le Mercredi et Dimanche après-midi  
Halle

Halle

La construction de la halle publique sera réalisée au printemps 2012
Place

Place

Une place a été créée à côté de l'église du Bournaguet. Un ré-aménagement est en cours ...

Coordonnées Commune

  • Maire: Monsieur Pascal LAVAUR
  • Horaires d'Ouverture au public:
  • lun-mar : 13h30 - 18h | mer : Fermé | jeu-ven : 14h - 17h
  • Le Village  | 46090 Trespoux-Rassiels
  • Tél.: 05 65 22 27 98 
  • Fax: 05 65 22 17 95 | Vous souhaitez nous contacter ?

| Pour une meilleure lecture des sites Internet, nous recommandons les navigateurs: Mozilla Firefox, Internet Explorer 8 |
Copyright © Trespoux-Rassiels | Lyncee.net (Lot, 46) Infographie: PAO, Multimédia & Web Design...